Tarifs et remboursements des prothèses dentaires

 

Tarifs et remboursements des prothèses dentaires

Prothèse dentaire

Tarif moyen en Hongrie

Base du
remboursement
sécurité sociale française

Taux de
remboursement

Montant remboursé

Montant moyen des soins dentaires en Hongrie après remboursement par la sécurité sociale française

Couronne (*)

 

200 – 250 €

107,50 €

70 %

75,25 €

125 – 175 €

1 Couronne sur implant dentaire ( SPR 30 )

 

200 – 250 € 64.50 € 70 % 45.15 € 150 – 200 €
 

2 Couronnes sur impant côte à côte mais indépendantes 2 SPR 30 donc ( SPR 60 )

 

400 – 550 € 129 € 70 % 90.30 € 310 – 450 €
 2 couronnes sur implant soudées entre elles ( SPR 30 )

 

400 – 550 €  64.50 € 70 % 45.15 € 350 -500 €

3 Couronnes solidarisées entre elles réalisées sur 2 ou 3 implants (SPR 30)

 

600 – 750 € 64.50 € 70 % 45.15 € 550 – 700 €
 

Bridge complet sur  implants remplaçant toutes les dents ( SPR 85)

 

3000 € 182.75 € 70 % 127.89 € 2870 €
 Bridge sur pilotis du bas(sur 4 a 6 implants dentaires) (SPR 85)

 

1100 € 182.75 € 70 % 127.89 € 975 €
 Appareil amovible stabilisé sur  3 boutons ou une barre (SPR 85)

 

1100 € 182.75 € 70 % 127.75 € 975 €

Inlay-core

 

150 €

122,55 €

70 %

85,78 €

65 €

Inlay-core à clavette

 

250 €

144,05 €

70 %

100,83 €

150 €

Appareil dentaire
[1 à 3 dents]

 

170 €

64,50 €

70 %

45,15 €

125 €

Appareil dentaire complet
[14 dents]

 

250 €

182,50 €

70 %

127,75 €

125 €

Bridge de trois éléments [2 dents piliers + 1 élément intermédiaire pour remplacer une dent absente] (**)

600 – 750€

279,50 €

70%

195,65 €

400 – 550 €

(*) Si les conditions d’attribution sont remplies : les dents piliers doivent être délabrées et la couronne.

(**) Si les conditions d’attribution sont remplies : les dents piliers doivent être délabrées.

Comment se faire rembourser ses soins dentaires faits à l’étranger

La solution pour ceux qui ont la nécessité de se faire opérer lourdement, avec pose de plusieurs couronnes dentaires, par exemple, est d’aller se faire soigner à l’étranger. La Hongrie est reconnue comme la destination phare des soins dentaires depuis plusieurs décennies et la tendance ne fait qu’accélérer. Allemands, Suisses, Autrichiens y sont habitués depuis plus de 40 ans. Et la qualité des soins est excellente.

Ces soins, en plus de leur qualité, sont généralement deux fois moins chers que ceux pratiqués en France. Et, bonne nouvelle, ces soins peuvent vous être remboursés sur la base du tarif français. De plus, si vous avez une mutuelle santé, vous pouvez lui demander de payer sa part comme convenu dans votre contrat d’assurance.

Le remboursement des soins dentaires par votre CPAM correspondra à 70% des montants indiqués.

Liste de remboursements des soins dentaires non exhaustive :

Acte dentaire / produit Base régime obligatoire (R.O)
Prothèses dentaires
Couronne céramo-métal sur dent naturelle 107,50 €
Couronne céramo-métal sur implant dentaire 64,50 €
Couronne zircone 107,50 €
Couronne provisoire 0,00 €
Facette céramique 0,00 €
Inlaycore métal ou céramique 122,55 €
Prothèse complète amovible 182,75 € avec plaque base métal 311,75 €
Soins dentaires, chirurgie
Dévitalisation incisive ou canine 33,74 €
Dévitalisation prémolaire 48,20 €
Dévitalisation molaire 81,94 €
Extraction 33,44 € (la 1ère, 16,72 € les suivantes)
Comblement de sinus 0,00 €
Curetage parodontal 0,00 €
Radio panoramique 27,93 €
Détartrage 28,92€

 

Ainsi, pour vous faire rembourser vos soins dentaires effectués à l’étranger, procédez comme suit :

  • prévenez votre caisse d’assurance maladie au moins 15 jours avant votre départ (téléphonez au 3646 ou bien connectez-vous à votre compte ameli) et demandez votre carte d’assurance maladie européenne (si vous ne l’avez pas déjà), afin de faciliter vos accès aux soins,
  • remplissez ensuite le formulaire S3125 que vous enverrez ensuite à votre caisse d’assurance maladie,
  • joignez-y les radios panoramiques dentaires originales avant et après les soins
  • joignez-y les factures en français avec écrit « Montant acquitté le… » avec le cachet du centre de soins et enfin le détail des soins : actes dentaire, N° des dents traitées, montants, codification française selon la Nomenclature Générale des Actes Professionnels (NGAP)
  • Conserver les reçus de paiement après chaque étape de soins (ticket carte de crédit, relevé de banque si paiement en espèce), ils pourront vous être demandé
  • Facture des billets d’avion et autres factures attestant de votre séjour.

Généralement, les cliniques dentaires à l’étranger vous aident dans vos démarches, demandez-leur lors de vos premiers échanges.

Les gouvernements français successifs sont peu enclin à faire appliquer les directives européennes, quitte à se trouver parfois dans l’illégalité. Ne soyez donc pas surpris du manque d’information éventuel de vos interlocuteurs à votre caisse d’assurance maladie, ou bien de leur zèle quant à votre dossier. L’ouverture de la concurrence sur le marché de la santé est un sujet tabou en France car cela demanderait de faire des efforts pour mieux organiser le système français qui semble à de plus en plus à bout de souffle.

La Commission européenne a dû prendre des mesures incitatives à l’encontre de la France pour plusieurs cas de non-remboursement de soins prodigués dans un autre Etat membre. De nombreux patients français témoignent toujours de leurs difficultés à se faire rembourser. N’hésitez pas à vous entretenir avec le responsable du service international de votre CPAM.

Avantages et inconvénients de la chirurgie esthétique à l’étranger

La chirurgie esthétique n’est pas classé comme une nécessité médicale dans la plupart des systèmes de santé, la plupart des gens doivent payer pour leur traitement, même si leur santé médicaux sont gratuits. Le prix des procédures individuelles varie, mais les spécialistes et les cliniques de chirurgie esthétique privés aux Etats-Unis, Royaume-Uni et d’autres pays d’Europe occidentale ont tendance à être vers le haut de la fourchette de prix par rapport à la République tchèque, la Pologne, l’Inde, la Turquie, l’Afrique du Sud, et pays d’Europe de l’Est.

Une plus grande intimité. Si vous avez la chirurgie esthétique, vous voudrez peut-être pas à vos amis, voisins ou famille sachent. Vous ne voulez pas qu’ils vous voient avec points de suture, pansements ou lorsque vous êtes dans la récupération. La chirurgie esthétique à l’étranger offre la chance de dire à tout le monde que vous allez tout simplement en vacances.

Un choix accru. Alors que votre pays peut offrir un large choix de cliniques de chirurgie esthétique, l’extension de votre recherche pour les cliniques à l’étranger augmentera considérablement vos options. Vous voudrez peut-être une procédure pour laquelle il existe un centre spécialisé dans un autre pays, et il voyage peut vous offrir une expertise que vous ne pouvez pas obtenir à la maison.

Les inconvénients de la chirurgie esthétique à l’étranger :

Ajouté le stress. N’importe quel type de chirurgie esthétique est stressant. Vous éprouvez une procédure médicale, qui porte toujours des risques, et vous comptez sur la chirurgie esthétique pour avoir un effet positif dans votre vie. Partir à l’étranger pour le traitement signifie que vous aurez votre chirurgie dans un environnement inconnu, la récupération dans un hôtel ou un appartement, plutôt que de votre propre maison.

Moins de soutien. Alors que certaines personnes peuvent vouloir s’éloigner pour éviter leur famille et amis savoir à propos de leur chirurgie esthétique, d’autres peuvent trouver difficile d’être isolés à l’étranger. La plupart des gens avec un compagnon, mais vous devez vous demander si vous préférez passer par l’expérience avec le soutien de votre meilleur ami, votre maman et votre partenaire, plutôt que d’avoir à choisir.

Les voyages. Si vous rencontrez une intervention mineure, et vous pourrez profiter d’un séjour et un moment de détente avant et après votre chirurgie esthétique, voyager ne peut pas être un problème. Toutefois, si vous subissez une opération majeure comme une abdominoplastie après la perte de poids, ou un lifting complet, la possibilité de voyager à bord d’un avion quelques jours plus tard peut vous inquiétez pas et peut-être même pas souhaitable pour des raisons médicales.

Vous devez faire encore plus de recherches. Alors que la chirurgie esthétique à l’étranger vous donne plus de choix, cela rend le travail plus difficile de trouver une clinique de bonne réputation et un bon chirurgien, car il est plus difficile de voir que ce soit avant de vous engager à votre traitement. Passer du temps dédié à décider d’un pays de destination, une clinique spécifique et un chirurgien de bonne réputation est vital pour s’assurer que vous n’êtes pas vous mettre en danger.

7 choses à savoir avant une opération de chirurgie esthétique

1. Adressez-vous Conseil National de l’Ordre des Médecins qui vous donnera les adresses des spécialistes à proximité de votre domicile.

2. Une fois rendez-vous pris, le médecin doit vous écouter et vous renseigner sur l’opération, les suites opératoires, les soins postopératoires et le prix. Il ne doit en aucun cas vous convaincre.

3. Parlez-en à des personnes qui ont déjà subi la même opération.


4. Méfiez-vous des campagnes publicitaires racoleuses.


5. Un prix élevé ne justifie pas que l’opération sera forcément réussie.


6. Les opérations se font dans un cadre hospitalier et non dans des cabinets en ville.


7. Méfiez-vous des opérations pratiquées à l’étranger à bas prix. Renseignez-vous sur les lieux, la qualification des chirurgiens et vos recours en cas de pépins. N’hésitez pas à vous rendre sur http://www.kelclinic.com/avis-cliniques-de-chirurgie-esthetique pour lire les témoignages de patient(e)s de cliniques de chirurgie esthétique.

Implant Dentaire Partners FRANCE

20 questions à poser à un dentiste d’un pays étranger

Voici 20 questions importantes à poser au chirurgien ou au dentiste si vous envisagez d’avoir un traitement à l’étranger.

1. Quelles sont vos qualifications et où puis-je les vérifier ?
2. Avez-vous une spécialité et où puis-je vérifier cette information ?
3. Quelles sont les options de traitement que vous me proposez ?

4. Combien de fois avez-vous effectué cette procédure ?
5. Quel est votre taux de réussite ?
6. Y at-il des effets secondaires ou des risques associés à la procédure?
7. Quels sont les taux d’infection post-opératoire dans votre clinique ?
8. Comment agirait la clinique si une situation d’urgence issue de complications graves devaient se produire au cours de la procédure ?
9. A quoi dois-je m’attendre juste après l’intervention? Par exemple, vais-je ressentir de la douleur, avoir une ecchymose, enfler ?
10. A quel stade du traitement vais-je être en mesure de juger les premiers résultats du traitement ?
11. Quel type de soins aurai-je besoin après le traitement ?
12. Combien de temps devrai-je rester à l’étranger avant que je sois assez bien pour retourner chez moi ?
13. Qu’advient-il si je ne suis pas satisfait du traitement ou s’il ya des complications après l’intervention ?
14. Qui va payer pour le traitement curatif (traitement correctif) et les coûts associés ?
15. Pouvez-vous me mettre en contact avec quelques uns de vos anciens patients ?
16. Comment vais-je communiquer avec les médecins, dentistes, infirmières et autres professionnels de la santé impliqués dans mes soins ?
17. En quelle langue mes notes médicales seront-elles écrites ?
18. Qui puis-je contacter pour obtenir des conseils une fois que je suis de retour chez moi ?
19. Est-ce que le médecin, la clinique ou l’hôpital sont-ils assurés ?
20. Qu’advient-il si je change d’avis à la dernière minute ?

Cette liste n’est qu’un début. Une fois que vous commencez à faire vos recherches, vous pouvez avoir beaucoup plus de questions. Profitez aussi des témoignages de patients publiés sur KelClinic.com.

Si vous ne pouvez pas obtenir de réponses satisfaisantes à toutes vos questions, demandez-vous si’l est sage de continuer…

5 conseils pour réduire les risques des soins dentaires à l’étranger


3 – Parlez-en à votre propre dentiste

On vous conseille également de parler de votre propre dentiste, car ils peuvent être en mesure d’offrir des conseils en fonction de votre histoire dentaire. Votre dentiste devra également être au courant de vos plans en cas d’éventuelles complications.

4 – Pensez à votre suivi

Assurez vous d’avoir la documentation appropriée en français sur vos soins au cas où vous auriez besoin d’un traitement de suivi une fois chez vous.

5 – Ne pas sous-estimer les difficultés de communication

Pensez à comment vous pourriez faire face à une barrière linguistique potentiel. Il peut aussi y avoir des différences culturelles.
En effet, vous pouvez vous sentir plus vulnérable dans un environnement qui n’est pas familier, surtout si vous ne pouvez pas facilement poser des questions.

Clinique de chirurgie et médecine esthétiques Maroc Casablanca – Dr. IRAQI