Pourquoi vous devez remplacer vos dents manquantes

Ce problème se répercute sur la répartition de la pressions sur les dents de la mastication, et par conséquent sur les muscles et articulations environnants, avec pour résultat l’apparition de douleurs et de nombreux autre symptômes tels que maux de tête ou migraines. Par conséquent, chaque dent joue un rôle important pour garantir l’alignement des dents à l’avant et à l’arrière et garder la structure osseuse de la mâchoire saine.

Les technologies dentaires contemporaines vous permettent de retrouver une véritable qualité de vie grace à des dents résistantes, qui offrent la même apparence et procurent les mêmes sensations que les dents naturelles.

Les implants dentaires offrent de nombreux avantages

Une couronne en céramique permet la restauration de n’importe quelle dent qui a été détruite ou abîmée. Ce bridge est personnalisé afin de correspondre à la teinte et au contour de vos dents naturelles, à tel point que la différence est pratiquement imperceptible.
S’il vous manque une dent, racine comprise, la racine dentaire est fixée sur un implant dentaire. L’implant sert de support à la couronne dentaire. Cette méthode n’a aucune incidence sur les dents saines adjacentes.

• les implants dentaires sont reconnus depuis plus de 40 ans par les professionnels comme une méthode de remplacement des dents à la fois efficace et fiable
• ils jouent le meme rôle que les racines de vos dents naturelles. Vous ne voyez pas la différence.
• ils sont réalisés en matériaux hautement biocompatbiles. De ce fait, ils sont bien tolérés par votre organisme.
• ils peuvent durer toute une vie avec des soins appropriés et une bonne hygiène bucco-dentaire.
• ils sont peu invasifs. Vos dents saines adjacentes restent intactes. En effets, contrairement aux bridges classiques, les implants peuvent être posés sans qu’il soit nécessaire de tailler les dents naturelles adjacentes.
• ils contribuent à la préservation osseuse et limitent la perte osseuse ultérieure en rétablissant l’ostéogenèse – c’est l’un de leurs principaux avantages.
• ils offrent stabilité et confort et aucun réajustement n’est nécessaire après la pose.

Tout cela pourquoi faire ?

Avec des dents éclatantes et naturelles, nous nous sentons mieux et nous sommes plus séduisants. Elles nous permettent de savourer les aliments que nous aimons et nous donnent de l’assurance à chaque instant : à la maison, au travail, sur un terrain de sport, mais surtout en notre for intérieur.

Ce que TF1 ne vous dit pas sur les cliniques dentaires


Les bonnes mutuelles prennent en charge les implants dentaires (et la sécu aussi)

Marie-Ange nous précisait qu’elle a une très bonne mutuelle mais qu’elle ne prend pas en charge les implants dentaires… Sa mutuelle n’est pas adaptée à ses besoins, de nombreuses mutuelles prennent en charge la pose d’implants dentaires en France, et ces même mutuelles vous rembourseront encore mieux les frais si vous vous faîtes soigner en Hongrie. Et la sécurité sociale et les mutuelles préfèrent que vous receviez des soins moins chers, car la base de remboursement leur permet aussi de réaliser des économies.

Consultation et chirurgie à la suite… C’est rare !

Il est rare que le praticien vous prenne en charge tout de suite après la première consultation. La première étape consiste à vous fournir un devis, que vous devrez accepter. Les dentistes peuvent vous fournir des approximations de tarifs lorsque la consultation est à distance, mais pas de devis officiels tant que vous n’êtes pas sur place dans leur cabinet. La plupart vous fourniront un devis sur place qui correspond aux frais annoncés au départ et adaptés selon votre cas bien particulier. Une fois le devis accepté, le praticien commencera les opérations, mais celles-ci se dérouleront sur plusieurs jours. Notamment, le temps de créer les implants adaptés à votre bouche. Donc pas de panique, vous n’allez pas entrer dans un cabinet inconnu pour recevoir une chirurgie immédiate.

Les médecins sont francophones et formés en France

TF1 nous précise que Marie-Ange rencontre un médecin francophone, ils omettent de préciser que ce médecin a certainement été formé en France. De nombreux dentistes hongrois sont formés en France ou en Allemagne, d’où leurs aptitudes linguistiques, et leur excellent niveau de compétence. Il n’y a aucune distinction entre les dentistes hongrois et les dentistes français en termes de formation.

Les problèmes au retour sont faibles

Les dentistes français mettent en garde contre les problèmes au retour dans le reportage. Ils ont raison, si vous avez un problème, votre dentiste hongrois se trouve à des milliers de kilomètres et ne pourra pas intervenir rapidement. Mais souvenez-vous que les problèmes et les échecs de poses d’implants dentaires sont rares en France, comme en Hongrie.

Les praticiens hongrois font du suivi

En outre, contrairement à ce que laisse entendre le reportage, les dentistes hongrois effectue un important suivie de leur clientèle. D’une part, ils demandent à ce que le patient reste à proximité souvent les quinze premiers jours suivant l’opération, afin de gérer des problèmes de cicatrisation ou d’abcès qui sont les plus courants. Mais aussi pour détecter et prévenir tout autre problème avant de rentrer en France. Egalement, ils demanderont certainement au patient de revenir en Hongrie pour effectuer un suivi de la pose des implants dentaires, et vérifier que la prise de l’implant dans l’os de la mâchoire se soit effectuée correctement.

Le reportage contenait essentiellement des vérités, comme la réduction des coûts pour les patients venant à Budapest, l’opportunité de mêler voyage et soins, et d’en profiter comme un vrai touriste. Ainsi que les services se multipliant pour choisir le dentiste ou le forfait voyage qui convient. Dans tous les cas, nous vous recommandons de faire appel aux services de Kelclinic.com. Ils vous donneront accès à des avis de patients vérifiés pour que vous fassiez votre choix de service en toute transparence.

Sources :

http://lci.tf1.fr/science/sante/des-francais-seduits-par-le-tourisme-dentaire-en-hongrie-8725356.html

Antidépresseurs et implants dentaires? Une combinaison à risques?


Quelques chiffres qui soulignent un risque potentiel pour la pose d’implants dentaires

Parmi ceux dont les implants ont échoué, 33% utilisaient des antidépresseurs. Parmi ceux dont les implants ont réussi, 11% utilisaient des antidépresseurs. L’écart est suffisamment significatif pour que les chercheurs considèrent qu’un risque est réel pour le succès de la pose d’implants si le patient prend des antidépresseurs.

Mais d’où viennent les problèmes des antidépresseurs pour les implants dentaires ?

Les antidépresseurs ont des effets secondaires connus, mais qui n’avaient pas encore été relié à l’acte médical des implants dentaires. Ces effets secondaires peuvent être une réduction de la capacité du métabolisme des os à se réguler correctement par exemple. Or les os ont besoin de se régénérer correctement après la pose d’un implant. L’implant dentaire se plaçant directement dans l’os de la mâchoire. Le tissu osseux doit se reformer et se solidifier autour de lui pour que l’implant soit fixe à l’avenir comme la racine d’une dent.

La sècheresse buccale peut également survenir à cause des antidépresseurs, d’où un risque d’infection plus important suite à la pose d’un implant. L’ostéoporose est un autre effet secondaire connu des antidépresseurs pouvant nuire à la bonne guérison après la pose des implants. L’ostéoporose est une détérioration du tissu osseux qui devient alors plus fragile. Cette fragilité empêche l’implant de prendre solidement dans la mâchoire, et de tenir à long terme.

Quels sont les antidépresseurs reconnus à risque pour la pose d’implants dentaires ?

La liste déjà longue et non-exhaustive, elle inclut le Prozac, Deroxat, Divarius, Paxil, zoloft, Seropram, Celexa, Seroplex, Ciraplex, Lexapro, Priligy et le Floxyfral. Toutefois quelque soit l’antidépresseur que vous prenez, il faudra demander l’avis de votre médecin pour évaluer les risques qu’il représente.

Que faire pour prévenir d’un problème lié aux antidépresseurs si je dois poser des implants ?

Parlez-en à votre médecin généraliste, échangez sur votre projet de poser des implants dentaires. Votre médecin pourrait revoir votre traitement afin d’accroitre les chances de succès de la pose de vos implants dentaires ou au contraire vous déconseiller l’opération après avoir évalué avec vous les risques. Même si vous prenez des antidépresseurs, le taux de succès est relativement élevé, mais chez Kelclinic.com, nous préférons que vous mettiez toutes les chances de votre côté.

Demandez aussi l’avis du dentiste qui va vous soigner. Les études sont récentes et portent sur des échantillons relativement faibles (deux fois 500 personnes) comparativement au nombre de personnes posant des implants dentaires chaque année. Le dentiste vous donnera alors une opinion issue de son expérience terrain et de ses connaissances médicales. Rappelez-vous qu’il n’a pas intérêt à procéder à l’opération si celle-ci échoue. C’est pourquoi lui aussi, souhaite mettre toutes les chances d’une opération à succès de son côté. Par conséquent, s’il juge que l’opération ne comportera pas plus de risque que pour un autre patient, c’est certainement vrai.

En cas de doutes, demandez l’avis à deux ou trois médecins en cas de désaccords entre les deux premiers médecins. A la fin, la décision de poser des implants dentaires reste la vôtre. Et les taux de succès, que vous preniez des antidépresseurs ou non, restent bons.

    Les sources de cet article:

  1. L’étude de l’université Mc Gill, Canada
  2. L’étude de l’université de Buffalo, USA
  3. Journal of Dental Research
  4. American Association for Dental Research

Implants dentaires, un témoignage peut sauver votre sourire !

Dentexia est le cabinet à l’origine du scandale. Leur recherche de profits a mené le cabinet à privilégier l’aspect financier à l’humain, et de nombreuses personnes souhaitant des soins ou des implants dentaires ont soufferts d’opérations trop rapidement réalisées, sans suivi digne des soins qu’ils méritaient. La justice y amène de l’ordre, mais kelclinic.com vous permet d’éviter qu’un tel événement se produise pour vous à l’étranger si vous décidez d’y aller.

Nous allons donc prendre le temps de vous expliquer ce que vous devez rechercher dans un témoignage client et pourquoi ?

1 – La satisfaction du client, c’est essentiel

La satisfaction représente de nombreux facteurs, c’est le premier indicateur que vous devez regarder. C’est très souvent une combinaison de tous les autres éléments qui seront à étudier de près par la suite. Est-ce que le ton est joyeux ? Le client dit-il qu’il est satisfait explicitement ? Recommande-t-il le médecin et la clinique ? Une opinion positive « de courtoisie » ne signifie pas nécessaire que le client est satisfait. Ces opinions doivent être considérées comme neutres.

2 – La raison de l’intervention et la technique utilisée par le médecin

Vérifiez ensuite que le patient parle bien d’une intervention similaire à celle que vous souhaitez avoir. Certains médecins se spécialisent dans un domaine, voire une technique spécifique. Assurez-vous qu’elle correspond à vos attentes. Même si le médecin est très bon, il pourrait ne pas vous donner satisfaction. Par exemple, si vous avez besoin de soins dentaires, assurez-vous qu’il est spécialisé dans la pose d’implants dentaires si c’est ce que vous recherchez. Si vous avez besoins de soins capillaires, vérifiez qu’il pratique la méthode que vous jugez la plus adaptée à vos besoins, FUT, FUE ou Mini Punch. Recherchez les termes techniques qui correspondent à vos attentes médicales.

3 – L’accueil et la proximité amélioreront votre guérison

Certains avis seront très techniques, alors que d’autres seront plus « sentimentaux ». C’est important que vous vous sentiez accueillis, et que vous sentiez l’équipe médicale proche de vous. Cherchez le ressenti des patients qui partagent ces avis médicaux. Un patient qui se sent bien, est un patient qui guéri mieux et plus vite, c’est pourquoi cette atmosphère est importante pour vous.

4 – Le suivi d’un patient, c’est une marque forte de qualité

Un facteur clé dans le succès des opérations, c’est le suivi du patient par le même médecin tout au long du processus. Cela signifie qu’il doit vous voir avant l’opération pour la préparer, le même médecin opérera sur vous, et enfin il sera toujours présent après l’opération pour s’assurer que vous guérissez correctement et intervenir si vous nécessitez des soins supplémentaires. Recherchez les témoignages où les personnes ne parlent que d’un seul et unique médecin. Vérifiez si plusieurs médecins sont stipulés qu’ils n’ont pas la même spécialité, c’est un signe de qualité.

5 – Un médecin déconseillé n’est pas forcément mauvais

Certains avis sont très tranchés vis-à-vis de l’opération qu’ils ont subie. Assurez-vous que la personne donne un avis objectif et fondé. Certaines cliniques reçoivent des critiques vives pour des éléments qui vous paraitraient totalement futiles. Prenez le temps de choisir vos critères, et de choisir le médecin qui correspond le mieux à vos attentes selon les témoignages qui comptent pour vous.

Faites le bon choix, demandez à Kelclinic.com de vérifier les avis pour vous.

Poser des implants dentaires à l’étranger, une bonne idée?

– La distance, c’est le principal facteur de doutes. Faire des centaines voire des milliers de kilomètres pour subir une opération peut mettre mal à l’aise certaines personnes qui ne seront pas dans un environnement connu.
– Toutefois, le principal point négatif est en cas de complications. Les frais à engager sont plus importants pour un suivi à l’étranger qu’en France, et les économies réalisées risquent de passer en billets d’avion et d’hôtels.
– Un autre risque identifié, c’est celui de tomber sur des charlatans qui promettent un service d’exception alors qu’ils réalisent un travail de piètre qualité.

Ce que nous pensons de la pose d’implants dentaires à l’étranger

C’est une bonne idée, les points négatifs sont importants, et nous avons aujourd’hui des entreprises qui permettent de les contourner.
– Tomber sur un charlatan ? Impossible si vous utilisez les service de Kelclinic.com par exemple. Kelclinic.com vérifie les avis des patients, et s’assure pour vous de la qualité des cliniques.
– Perdre vos bénéfices à cause d’une complication ? Possible, mais c’est très rare. Très souvent les complications à court termes sont les plus rependues et sont bénignes, c’est pourquoi le chirurgien les traitera en effectuant sont suivi quelques jours plus tard. Une complication à plus long terme peut-être le « rejet » de l’implant. Et cela vous serez arrivé en France, comme ailleurs. C’est lorsque votre implant ne prend pas durablement dans l’os. Là encore, les cas sont très rares.
– Ne pas vous sentir à l’aise aussi loin de chez vous ? Nous vous recommandons de vous rendre sur place avant d’engager la totalité des opérations, faîtes une pré visite (c’est très courant), et prenez le temps d’apprécier le cadre et l’équipe afin de savoir si vous serez en mesure d’y subir une opération.

Tous ces moyens permettent de réduire significativement les points négatifs de la pose d’implants dentaires à l’étranger. Ils n’enlèvent rien aux points positifs, au contraire, ces entreprises d’intermédiation comme Kelclinic.com peuvent vous aider plus encore, en allant même chercher les devis pour vous obtenir les meilleurs prix.

Nous espérons que vous avez une meilleure idée sur la pose d’implants dentaires à l’étranger pour faire votre choix, n’hésitez pas à continuer de vous renseigner sur notre site.

6 Astuces pour des implants dentaires pas chers


Prévoyez une bonne mutuelle qui couvre le dentaire

Le prix est une composante essentielle pour le choix de vos soins dentaires, son remboursement en est une autre. Lorsque vous prévoyez de poser des implants dentaires, prévoyez en parallèle la souscription d’une bonne mutuelle pour ces remboursements. Les engagements sont souvent d’une durée minimale de un an, et vous permettront une économie elle aussi substantielle. Faîtes également attention à ce qu’elle soit bien activée avant que vous commenciez les opérations et vérifiez le montant maximum annuel que votre mutuelle est prêt à vous rembourser. Cela peut être utile pour la planification de vos soins sur 2 années calendaires afin de maximiser vos remboursements.

Réalisez un implant adapté à votre budget

Sachez qu’il existe différents types d’implants dentaires. Soit vous pouvez poser un implant par dent et remplacer toutes vos dents perdues, soit vous pouvez poser deux implants pour trois dents ou plus grâce à la technique du dentier partiel. Le dentier viendra se fixer sur les deux implants et permettra d’occuper la place de plusieurs dents manquantes à la suite. Cette technique est particulièrement rentable si vous devez changer tout le haut ou tout le bas de votre dentition. Toutefois, cette technique est plus fragile sur le très long terme, même si elle reste un bon investissement. Poser un implant par dent reste de loin la meilleure technique, mais aussi la plus onéreuse car plus longue à réaliser.

Favorisez la pose des implants dentaires à l’étranger

Partir à l’étranger est souvent le meilleur moyen de réaliser des économies importantes sur vos implants dentaires. Par exemple, la pose d’implants dentaires en Hongrie est environ trois fois moins cher qu’en France, sans réduction de la qualité. Les dentistes étudiants dans les mêmes écoles (en France ou en Allemagne), parlant donc souvent la même langue que nous, et étant soumis à la même régulation européenne. Ces gages de qualités doivent être pris en compte lorsque vous comparez les devis reçus. Et il n’y a pas seulement de très bons dentistes en Hongrie, mais également en Pologne, en Espagne et le tourisme médical va jusqu’en Turquie… voire même jusqu’en Asie mais est plus orienté pour une patientèle anglo-saxonne.

Notez aussi que la Sécu française rembourse le même montant pour vos soins et il en est de même pour votre mutuelle qui vous couvre de la même manière que vous fassiez la pose de vos implants en France ou en Hongrie. Par conséquent, il est plus simple d’avoir un meilleur taux de remboursement à l’étranger, ou de poser des implants pour chacune des dents que vous avez perdus, que de le faire en France.

Enfin, pensez à calculer la note de frais globale, incluant le voyage à l’étranger, les déplacements (deux fois suffisent en général), et le séjour lors de l’opération. A une très grande majorité des cas, le coût total restera très inférieur à ce que vous dépenseriez normalement en France… et sans l’exotisme du tourisme, de la découverte de nouvelles villes, de nouvelles langues, de nouvelles cultures.

Ne rechignez pas sur la qualité des implants dentaires

L’un des moyens que peut vous proposer votre dentiste pour réduire ses coûts et s’aligner sur les prix d’un concurrent est la réduction de la qualité des implants. N’acceptez surtout pas du matériel qui n’est pas haut de gamme. Les implants seront directement installés sur l’os de votre mâchoire, et un produit à bas coût est plus fragile, et moins respectueux de votre corps. Oubliez les marques chinoises ! Cela peut mener à des douleurs ou un besoin de réparer l’implant fréquemment, ce qui serait une fausse économie. Cet élément pris en compte, l’astuce n°6 vous sera fortement utile.

Consultez des sites spécialisés

Visitez directement les sites des cliniques dentaires où vous souhaitez aller, prenez le temps de vous faire une bonne idée sur leur travail et surtout vérifiez les avis des patients qui s’y sont fait soigner. Car un implant dentaire raté peut coûter cher et être douloureux, des avis de qualité pourront vous aider à faire le bon choix et par conséquent à économiser de l’argent après l’opération. Vous serez ainsi certain du travail réalisé et de la qualité des implants posés sur vous. C’est ce que propose Kelclinic qui vérifie l’authenticité des avis pour vous, et vous recommande des cliniques selon la destination de votre choix.

Implants dentaires : France VS Hongrie

Les implants dentaires peuvent s’avérer nécessaires après avoir perdu une ou plusieurs dents. Ils sont la solution la plus viable et la plus durable pour votre bouche, c’est pourquoi ils sont souvent si chers. Pour vous, Kelclinic.com a fait le comparatif entre la France et la Hongrie, afin de savoir quels critères prendre en compte si vous envisagez un voyage dentaire en Hongrie pour vous faire soigner.

Soins dentaires Prix en Hongrie * Prix en France Remboursement Sécurité Sociale Reste à payer
Couronne céramo-métallique (sans nickel) 210.00€ 700.00€ 75.25€ 134,75€
Couronne céramo-métallique sur implant 250.00€ 800€ 75.25€ 174,75€
Couronne zircone 320.00€ 1000.00€ 75.25€ 244,75€
Couronne zircone sur implant 350.00€ 1200€ 75.15€ 345.00€
Facette Zircone 350.00€ 1000.00€ / 350.00€
Implant AB 450.00€ 900.00€ / 450.00€
Implant marque Alpha-Bio® 490.00€ 1000.00€ / 490.00€
Implant Nobel 800.00€ 1500.00€ / 800.00€
Implant marque Nobel Active® 700.00€ 1500.00€ / 700.00€
Pilier titane marque Nobel Active® 190.00€ 600.00€ / 190.00€
Pilier AB® 100.00€ 450.00€ / 100.00€
Pilier titane marque AlphaBio® 100.00€ 450.00€ / 100.00€
Élévation du sinus par côté (levé de sinus ouverture latérale) 400.00€ 1500.00€ / 400.00€
Élévation du sinus par côté (levé de sinus ostéotome) 280.00€ 800.00€ / 280.00€
Os synthétique (pour la greffes sinus)/ 0,5g 150.00€ 300.00€ / 150.00€
Inlay/onlay céramique 220.00€ 600.00€ 20,24€ 199,76€
Inlay core 120.00€ 250.00€ 85,79€ 34,21€
Prothèse amovible provisoire (par mâchoire) 350.00€ 500.00€ / 350.00€
Stelite(prothèse amovible en metal par mâchoire 850.00€ 2500.00€ / 850.00€
Prothèse ancrée sur implants 1500.00€ 3000.00€ 126€ 1500.00€
Prothèse amovible avec attachements de précisions par mâchoire 1000.00€ 2500.00€ / 1000.00€
Blanchiment professionnel (Nite White, Esthetics, Zoom2) 300.00€ 800.00€ / 300.00€

* Le prix de chaque traitement est TTC. Pour la pose d’une couronne son prix = coût de la couronne + les fournitures opératoires + les honoraires du médecin + les assurances médicales et l’anesthésie. Souvent ce prix inclut également la couronne provisoire ainsi que les médicaments post-opératoires.
Pour un implant, le prix de l’implant inclut tous les frais liés à la pose de l’implant mais il faut différencier l’implant de son pilier qui est posé dans un second temps suite à l’ostéo-intégration.



Où les dentistes ont-ils appris leur métier ?

Dentistes français : France
Dentistes hongrois : France ou Allemagne
Quel que soit le pays, votre praticien aura fait ses études en France ou en Allemagne. Deux pays dans lesquels le niveau de formation est très satisfaisant. Il n’y aura aucune différence en termes de qualité des soins entre la France et la Hongrie pour la pose de vos implants dentaires.


A quelles règles sont soumis les cabinets dentaires ?

Dentistes hongrois et français : la Règlementation européenne
Les deux pays sont soumis aux mêmes contrôles réglementaires et sanitaires, ceux de l’Union Européenne. Là encore, il n’y aura aucune différence entre les deux pays et les cabinets dentaires qu’ils soient à Paris ou à Budapest.


Un implant dentaire, c’est cher ?

Implants en France : environ 1250€ par implant
Implants en Hongrie : environ 450€ par implant
C’est la première grande différence entre les deux pays, le prix ! Un implant dentaire en Hongrie est trois fois moins cher qu’en France. La principale raison est le niveau des salaires et le niveau de vie qui y est beaucoup moins élevé. Ce qui permet au praticien de pratiquer des prix beaucoup plus compétitifs.


Combien ça coûte de se rendre chez le dentiste ?

Chez un dentiste français : un peu d’essence de votre voiture
Deux billets d’avions A/R pour vous soigner en Hongrie, soit maximum 300€ de budget environ
C’est l’inconvénient du tourisme médical en Hongrie, il faut voyager un peu plus loin que chez son dentiste traditionnel. Toutefois, même si la procédure des implants dentaires requiert deux allers et retours, cela reste rentable dès le premier implant. Les billets sont à partir de 150€ A/R chez Air France et trois fois moins cher (50€) chez EasyJet ou RyanAir !

Quelle langue parlera le dentiste ?

Dans les deux cas : le Français !
Que votre dentiste soit un dentiste français ou un dentiste hongrois, ils parleront tous les deux français. La raison est simple, ils ont étudiés en France, parfois dans la même classe… Et les études de dentiste sont longues, ce qui a permis aux dentistes de Hongrie de s’approprier toutes les nuances de la langue française.


Pour le suivi ? Comment ça se passe ?

Dentiste français : C’est facile, c’est à côté
Dentistes en Hongrie : il faut se déplacer, bien sûr.
Le suivi en cas d’échec de la procédure est plus facile en France, grâce à la proximité. Toutefois, il faut relativiser. Les implants dentaires ont un taux d’échec qui se situe à environ 1%, soit un taux très faible. En outre, si vous devez réaliser plus qu’un unique implant dentaire, la Hongrie restera largement rentable, même si vous devez y retourner pour des soins complémentaires.


Ma mutuelle me couvre ? Serais-je remboursé ?

Dans les deux cas, oui !
Quels que soit le pays de l’UE que vous choisissez pour vous soigner, votre mutuelle vous rembourse. La vérité… Ils préfèrent la Hongrie car cela leur permet de payer moins cher de frais de remboursements pour une qualité similaire de prestation médicale. Dans tous les cas, vérifiez bien votre mutuelle avant de partir. La plupart couvrent pour tous les pays de l’UE, ce qui inclus les implants dentaires en Hongrie.

Au final, les deux pays offrent une qualité comparable en termes de soins. Les cabinets et médecins sont fiables et accessibles pour les français, belges ou suisses souhaitant s’y rendre.

Les principaux intérêts d’aller en Hongrie sont le prix et le tourisme que l’on peut y faire en parallèle. Le tourisme dentaire à Budapest est d’ailleurs très développé et le chemin balisé. Vous n’aurez aucune surprise en y allant pour des implants dentaires. Kelclinic.com vous aidera par ailleurs à obtenir les meilleurs devis dans les meilleurs cliniques pour vos soins dentaires.

Implants dentaires : principaux avantages

 

  • Construit pour durer.

Les implants dentaires sont une solution à long terme contrairement aux autres. Les bridges dentaires traditionnels ne durent que cinq à sept ans, et avec des soins appropriés souvent plus de 10 ans, mais à un certain point ils peuvent avoir besoin d’être remplacés. Bien que les implants dentaires peuvent avoir besoin d’ajustements périodiques, ils peuvent durer toute une vie lorsqu’il sont correctement mis en place et entretenu au fil du temps.

  • Profitez de la vie sans se soucier de vos dents!

Pas besoin de rester à la maison ou se sentir mal à l’aise en public, gêné parce que votre sourire est différent, ou de se soucier que les dents manquantes limitent votre capacité à vous joindre à la fête ou les prothèses dentaires amovibles vont bouger ou tomber quand vous parlez, mangez ou riez.

  • Conserver la forme de votre visage naturel et de votre sourire.

Un visage sans dents peut s’affaisser et apparaissent en contrebas et triste. Les implants dentaires vous permettent de maintenir la forme naturelle de votre visage et de sourire.

  • Protéger l’os sain.

Laissant des espaces vides dans votre bouche après avoir perdu une ou plusieurs dents peut conduire à des problèmes de santé supplémentaires, tels que la perte ou la détérioration de votre mâchoire. Quand elle n’est pas utilisée pour supporter une dent naturelle, la mâchoire se détériore, elle perd en force et fermeté. Les implants dentaires sont la seule option de restauration dentaire qui préserve et stimule l’os naturel, et en fait contribue à stimuler la croissance osseuse et prévenir la perte osseuse.

  • Gardez vos dents dans votre bouche – pas dans une tasse.

Les implants dentaires vous permettent de garder vos dents, là où vous en avez besoins : dans votre bouche.

  • Parlez facilement.

Les prothèses dentaires amovibles peut demander des réglages réguliers, et donc parfois vous déranger pour parler lorsque c’est déréglé. Rien de tel avec les implants dentaires, qui fonctionnent comme des dents naturelles.

  • Mangez vos aliments préférés !

Déguster et apprécier les aliments que vous aimez, sans appréhension. Vous pouvez naturellement mordre, manger presque tout ce que vous voulez.

Ameli Remboursement implants dentaires (source: ameli.fr)

Remboursement prothèses dentaires

Les prothèses dentaires sont prises en charge par l’Assurance Maladie si elles figurent sur la liste des actes et prestations remboursables, et sont remboursées à 70 % sur la base de tarifs dits de responsabilité, très souvent inférieurs à leur coût réel.

En effet, contrairement aux consultations et aux soins dentaires, le tarif des prothèses dentaires est libre. À noter cependant que le chirurgien-dentiste ou le médecin stomatologiste est tenu de fixer ses honoraires « avec tact et mesure » et de vous en informer préalablement au moyen d’un devis écrit.

Tarifs et remboursements des prothèses dentaires : quelques exemples

Tarifs et remboursements des prothèses dentaires
Prothèse dentaire Tarif Base du
rembour-
sement
Taux de
rembour-
sement
Montant remboursé (1)
Couronne (2) honoraires libres 107,50 € 70 % 75,25 €
Inlay-core honoraires libres 122,55 € 70 % 85,78 €
Inlay-core à clavette honoraires libres 144,05 € 70 % 100,83 €
Appareil dentaire
[1 à 3 dents]
honoraires libres 64,50 € 70 % 45,15 €
Appareil dentaire complet
[14 dents]
honoraires libres 182,50 € 70 % 127,75 €
Bridge de trois éléments [2 dents piliers + 1 élément intermédiaire pour remplacer une dent absente] (3)

honoraires libres

279,50 €

70%

195,65 €

(1) Le montant remboursé par l’assurance maladie ne tient pas compte de la participation forfaitaire de 1 € éventuellement retenue si les soins de prothèses dentaires sont réalisés par un médecin stomatologiste.
Pour rappel, la participation forfaitaire de 1 € ne s’applique pas aux consultations, actes et soins réalisés par un chirurgien-dentiste.

(2) Si les conditions d’attribution sont remplies : les dents piliers doivent être délabrées et la couronne doit comporter obligatoirement une base métallique (couronne entièrement métallique, couronne céramo-métallique, etc.). 

(3) Si les conditions d’attribution sont remplies : les dents piliers doivent être délabrées.

Un devis écrit et détaillé

Contrairement aux consultations et aux soins dentaires, le tarif des prothèses dentaires est libre. Cependant, votre chirurgien-dentiste ou votre médecin stomatologiste est tenu de fixer ses honoraires « avec tact et mesure » et de vous en informer au préalable au moyen d’un devis que vous signerez, éventuellement, pour acceptation.

Ce devis doit être établi par écrit et comporter notamment :

  • la description précise et détaillée du traitement envisagé et/ou des matériaux utilisés ;
  • le montant des honoraires correspondant au traitement ;
  • le montant remboursé par l’Assurance Maladie.

À noter : 
La différence entre le montant des honoraires payés et le montant remboursé par l’Assurance Maladie peut éventuellement être prise en charge par votre complémentaire santé si le contrat que vous avez souscrit le prévoit. Renseignez-vous auprès d’elle.

Avis vérifiés

Tous les avis publiés ont été vérifiés, ils sont authentiques, écrits par les patients des cliniques.

Découvrez comment Kelclinic procède pour vérifier la véracité des témoignages de patients.