Le remboursement des soins dentaires par l'assurance maladie n'est vraiment pas au niveau du montant des cotisations. Il est reconnu, avec les lunettes, que c'est le gros point faible du système français.

Exemple 
Le tarif conventionné par la Sécu pour une couronne dentaire est de 107,48 euros, le remboursement par l’Assurance maladie s’élève donc à 75,23 euros. Le tarif réel pratiqué par les dentistes peut varier entre 200 et 750 euros.

La solution pour ceux qui ont la nécessité de se faire opérer lourdement, avec pose de plusieurs couronnes dentaires, par exemple, est d'aller se faire soigner à l'étranger. La Hongrie est reconnue comme la destination phare des soins dentaires depuis plusieurs décennies et la tendance ne fait qu'accélérer. Allemands, Suisses, Autrichiens y sont habitués depuis plus de 40 ans. Et la qualité des soins est excellente.

Ces soins, en plus de leur qualité, sont généralement deux fois moins chers que ceux pratiqués en France. Et, bonne nouvelle, ces soins peuvent vous être remboursés sur la base du tarif français. De plus, si vous avez une mutuelle santé, vous pouvez lui demander de payer sa part comme convenu dans votre contrat d'assurance.

Le remboursement des soins dentaires par votre CPAM correspondra à 70% des montants indiqués.

Liste de remboursements des soins dentaires non exhaustive :

Acte dentaire / produit Base régime obligatoire (R.O)
Spacer
Prothèses dentaires
Couronne céramo-métal sur dent naturelle 107,50 €
Couronne céramo-métal sur implant dentaire 64,50 €
Couronne zircone 107,50 €
Couronne provisoire 0,00 €
Facette céramique 0,00 €
Inlaycore métal ou céramique 122,55 €
Prothèse complète amovible 182,75 € avec plaque base métal 311,75 €
Soins dentaires, chirurgie
Dévitalisation incisive ou canine 33,74 €
Dévitalisation prémolaire 48,20 €
Dévitalisation molaire 81,94 €
Extraction 33,44 € (la 1ère, 16,72 € les suivantes)
Comblement de sinus 0,00 €
Curetage parodontal 0,00 €
Radio panoramique 27,93 €
Détartrage 28,92€

 

Ainsi, pour vous faire rembourser vos soins dentaires effectués à l'étranger, procédez comme suit :

  • prévenez votre caisse d'assurance maladie au moins 15 jours avant votre départ (téléphonez au 3646 ou bien connectez-vous à votre compte ameli) et demandez votre carte d'assurance maladie européenne (si vous ne l'avez pas déjà), afin de faciliter vos accès aux soins,
  • remplissez ensuite le formulaire S3125 que vous enverrez ensuite à votre caisse d'assurance maladie,
  • joignez-y les radios panoramiques dentaires originales avant et après les soins
  • joignez-y les factures en français avec écrit "Montant acquitté le..." avec le cachet du centre de soins et enfin le détail des soins : actes dentaire, N° des dents traitées, montants, codification française selon la Nomenclature Générale des Actes Professionnels (NGAP)
  • Conserver les reçus de paiement après chaque étape de soins (ticket carte de crédit, relevé de banque si paiement en espèce), ils pourront vous être demandé
  • Facture des billets d'avion et autres factures attestant de votre séjour.

Généralement, les cliniques dentaires à l'étranger vous aident dans vos démarches, demandez-leur lors de vos premiers échanges.

Les gouvernements français successifs sont peu enclin à faire appliquer les directives européennes, quitte à se trouver parfois dans l'illégalité. Ne soyez donc pas surpris du manque d'information éventuel de vos interlocuteurs à votre caisse d'assurance maladie, ou bien de leur zèle quant à votre dossier. L'ouverture de la concurrence sur le marché de la santé est un sujet tabou en France car cela demanderait de faire des efforts pour mieux organiser le système français qui semble à de plus en plus à bout de souffle.

La Commission européenne a dû prendre des mesures incitatives à l'encontre de la France pour plusieurs cas de non-remboursement de soins prodigués dans un autre Etat membre. De nombreux patients français témoignent toujours de leurs difficultés à se faire rembourser. N'hésitez pas à vous entretenir avec le responsable du service international de votre CPAM.